Ouverture dominicale et tourisme : 1000 emplois à Paris

La pandémie de la Covid-19, et ses multiples confinements et fermetures administratives, animent le débat autour de l’ouverture des commerces le dimanche. Selon les données du CREDOC, les français campent sur leur position depuis 13 ans, avec une courte majorité favorable. Au micro de BFMTV, Emmanuel Le Chypre rappelle que le travail dominical favorise l’activité en attirant les touristes, et donc crée de l’emploi.

Afin de relancer l’activité économique freinée par la crise sanitaire, de nombreux départements autorisent, par dérogation, les commerces à accueillir leurs clients le dimanche. Selon l’éditorialiste économique Emmanuel Le Chypre, le débat éternel autour de ces ouvertures ne correspond plus du tout à la réalité du terrain tant il n’évolue pas. Selon l’expert, l’ouverture dominicale présente en effet l’intérêt de créer de l’emploi.

Un débat figé depuis des années

L’intervenant chez BFMTV débute en rappelant que « ce débat autour de l’ouverture du dimanche n’a plus lieu d’être puisqu’il n’a pas varié d’un iota depuis 13 ans. Grosso modo, la position des français est un score de second tour d’élection présidentielle »

En effet selon le Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie (CREDOC), les chiffres de 2021 sont les mêmes qu’en 2008 : 53% des français sont pour une plus grande ouverture du travail le dimanche, et 47% s’y opposent.

Le tourisme dominical en renfort de l’embauche

Selon Emmanuel Lechypre, le constat est net : « est-ce que l’ouverture des magasins le dimanche crée de l’emploi ? De l’activité ? Oui globalement cela en crée. Soyons très clair, cette ouverture ne veut pas forcément dire que vous avez de l’argent dans votre caisse, mais cela ne peut qu’aider les commerçants à se relancer économiquement, surtout en zone touristique ».

Toujours au micro de BFMTV, l’éditorialiste conclut en indiquant que « les touristes, vous en captez beaucoup plus quand les commerces sont ouverts le dimanche. Leur consommation renforce l’activité et donc cela favorise l’embauche. Les magasins parisiens par exemple ont créée 1000 emplois rien qu’avec l’ouverture des magasins le dimanche ».

Outre le renfort d’activité, ouvrir le dimanche dans les zones touristiques présente de nombreux intérêts. La journée d’ouverture supplémentaire permet en effet de rentabiliser les investissements et coûts fixes du commerce sur sept jours au lieu de six. Le dimanche peut également être le moment idéal pour proposer des réductions sur les invendus de la semaine, réduire les pertes et dégager l’espace pour la prochaine livraison. Le dimanche est le jour où le public de consommateurs est présent en masse (clients de passage, familles en promenade, et bien évidemment touristes).