Aldi teste un magasin sans caisses à Londres

Aldi expérimente dans la plus grande discrétion un magasin sans caisses à Londres. Le processus serait le même que celui d’Amazon Go : le client entre, prend ses articles, et sort.

Amazon Go pourrait bientôt avoir un nouveau concurrent. A Londres, les employés de la chaine de supermarchés discount Aldi testent un magasin sans caisses. Si l’enseigne reste très discrète sur son projet, le principe est le même que celui du géant américain, à savoir un parcours sans couture. Explication.

Le commerce de détail à la pointe de l’expérience client

Calqué sur la technologie « Just Walk out » d’Amazon Go, le parcours client d’Aldi est totalement simplifié. Le consommateur doit posséder une application sur son smartphone pour pénétrer dans l’établissement. Ses achats sont détectés automatiquement et le montant du panier est débité quelques minutes après la sortie. Plus besoin de scanner quoi que ce soit ou de passer en caisse.

Le hard discount armé pour le développement technologique

Surfaces modestes, assortiments maîtrisés : le hard discount, qui n’était pas attendu sur ce genre d’innovation, est pourtant bien armé pour s’en emparer. « Nous cherchons en permanence à redéfinir ce que signifie être un distributeur discount, commente Giles Hurley, le président d’Aldi en Grande-Bretagne et en Irlande. « La technologie embarquée dans ce test sera riche d’enseignements », poursuit-il.

Un mystère entretenu

Pour le moment, cette expérimentation est donc réservée aux employés. Aldi n’a pas donné information supplémentaire sur le sujet : même la localisation du magasin reste une énigme. Aucune date non plus pour un test élargi au grand public n’a été communiquée. Idem pour le lancement de magasins sans caisses. Nous savons seulement que le supermarché test emploie autant de personnels qu’un Aldi Local, le format urbain du discounter (600 mètres carrés).