Les Espagnols travaillent toujours plus le week-end selon l’INE

A la lecture des chiffres de l’Institut national de la statistique espagnol (INE), le constat est clair : le travail du week-end se généralise progressivement en Espagne. En effet, en 2021, entre un tiers et un cinquième des salariés espagnols travaillent le samedi ou dimanche.

Ce mois de novembre, l’INE, l’organisme officiel chargé de l’élaboration et de la communication des statistiques démographiques, économiques et sociales en Espagne, a publié des données sur le travail du week-end. L’institut détecte une augmentation du travail le samedi et dimanche sur le territoire, avec jusqu’à un cinquième des employés espagnols exerçant ces jours-ci.

D’une part, le pourcentage de travailleurs espagnols exerçant le week-end augmente

Si de nombreuses entreprises ferment leurs portes le samedi et le dimanche, beaucoup d’autres profitent des deux derniers jours de la semaine pour générer de l’activité au maximum. Commerce, hôtellerie, ou encore loisirs sont des secteurs au sein desquels des millions d’employés espagnols travaillent le week-end. Et ces derniers sont de plus en plus nombreux en 2021, selon les données de l’Institut national de la statistique.

L’INE souligne que le travail du week-end n’est plus réservé aux étudiants en quête d’un revenu supplémentaire. En ce troisième trimestre 2021, 34,6% des employés espagnols ont exercé le samedi, contre 34,4% au trimestre précédent. Augmentation encore plus nette le dimanche. Au troisième trimestre 2020, 20,5% des salariés espagnols se rendaient sur leur lieu de travail le dernier jour de la semaine. Ils sont 21,4% pour ce trimestre. Ainsi, entre un tiers et un cinquième des salariés travaillent officiellement le week-end en Espagne et chaque trimestre, ce pourcentage augmente.

D’autre part, le pourcentage de ceux ayant recours au télétravail diminue

Les données publiées par l’Institut national de la statistique révèlent que les espagnols retournent progressivement sur leur lieu de travail. En effet, seulement 8,0% des actifs travaillaient à domicile en ce trimestre 2021. C’est 1,4 points de moins vis-à-vis du trimestre précédent (9,4%). Au deuxième trimestre de 2020, le pourcentage était de 16,2% et au troisième trimestre de 2020 il était de 10,3%.

Dans le même temps, les horaires de travail des employés du pays s’étendent au-delà de l’après-midi. Le pourcentage de travail régulier en soirée, soit plus de la moitié des jours, était de 17,2% ce trimestre, contre 16,5% au trimestre précédent. Le travail de nuit s’élève à 4,8%, soit 0,6 points de plus qu’au deuxième trimestre (4,2%) Enfin, les employés du système de quarts représentaient 21,6 % du total au troisième trimestre de 2021, contre 20,3% au deuxième trimestre.