Débat houleux autour du travail dominical lors du conseil municipal de Trégueux

Ce mercredi 16 décembre a eu lieu le conseil municipal de Trégueux. Le travail du dimanche était au cœur des délibérations. Même si elles ont été accordées à la majorité, les dérogations aux ouvertures dominicales ont de nouveau suscité un vif débat.

Il est souvent difficile de trouver le juste équilibre quand il s’agit d’ouvrir les entreprises le dimanche. Les élus de la ville de Trégueux n’échappent pas à la règle. Ces derniers se sont réunis en conseil mercredi dernier, durant lequel l’accord de dérogation au travail dominical a de nouveau fait débat. Néanmoins, elles ont été accordées à la majorité.

Une seconde délibération pour une même issue

Les conseillers municipaux se sont prononcés en faveur des dérogations au repos dominical accordées aux entreprises de la ville. Une décision qui devait être prise lors du précédent conseil. En effet, les élus avaient souhaité ajourner la délibération afin de dissocier les votes concernant les concessions automobiles et le commerce de détail. Une stratégie inutile, la répartition des votes à l’issue des débats s’étant avérée identique pour les deux délibérations.

De plus, les équipes municipales ne sont pas les mêmes d’un conseil à l’autre. Une disparité pouvant amener des différences de traitement entre deux commerces voisins séparés par une limite communale. Une situation tendant d’autant plus le débat entre des conseillers bien conscients qu’il est nécessaire de trouver un compromis entre l’activité économique et le droit au repos des salariés. Résultat : par 24 votes pour, une abstention et quatre contres, le conseil valide l’octroi d’une dérogation en dehors de décembre (dimanche 27 novembre 2022) pour les commerces de détail et trois dimanches pour les concessions.

Les autres décisions prises par le conseil

Voici les autres issues des votes du conseil municipal de Trégueux : Tout d’abord, les élus accordent une aide de 141 500 euros à Côtes-d’Armor Habitat pour la réalisation de logements sociaux. Trégueux Langueux Athlétisme bénéficiera quant à lui d’une enveloppe de 6 500 euros par an sur trois ans pour le financement d’un emploi. Ensuite, les locations de salles voient leurs tarifs relevés de 2%.

Place maintenant à la maire adjointe aux finances, Christina Feuteun, qui a fait valider une nouvelle modification au budget de la commune se traduisant par un virement de 1 263 440 euros à la section investissement. Enfin, le conseil a adopté à l’unanimité la charte du temps de travail du personnel municipal.