Inde : les employés du Trésor obligés de travailler le dimanche pour régler les salaires

Drapeau indien

Le ton monte en Inde. Les employés du département du Trésor ont été contraints de travailler ce dimanche afin de payer les salaires des employés du gouvernement avant le 1er février. Un ordre strict émanant du ministère des Finances. De plus, les fonctionnaires du pays affirment que la nouvelle Commission des révisions des salaires (PRC :  Pay Revision Commission) impacte à la baisse leur rémunération.

Dimanche 30 janvier dernier, l’ensemble du personnel du département du Trésor a pris ses fonctions. La raison ? Un retard dans le versement des salaires de janvier des fonctionnaires du gouvernement. Le ministère des Finances a donc donné des ordres stricts aux employés du Trésor pour que ces derniers se rendent sans faute dans leur bureau ce dernier jour de la semaine. De quoi susciter un vif mécontentement.

Une situation tendue, qui voit s’ajouter une autre problématique. Le gouvernement indien a décidé de régler les fiches de paie de janvier selon la 11ème édition de la Commission des révisions des salaires (PRC). Problème, les fonctionnaires déclarent recevoir des rémunérations inférieures si ces dernières sont échelonnées en fonction de la nouvelle règle de comptabilité. Ils ont soumis des lettres au personnel du Trésor pour les inviter à verser les salaires en se basant sur l’ancienne édition de la PRC.

Pas de quoi dissuader l’Etat, qui insiste pour que les salariés du département du Trésor achèvent le processus de paiement avant le 1er février. Sous la bannière du parti politique PRC Sadhana Samithi, les opposants à cette révision de salaire viennent de lancer un préavis de grève et se préparent au blocage à partir du lundi 7 février. Plus de 70 000 fonctionnaires provenant de diverses régions de l’Inde devraient rejoindre le mouvement.